Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 21:05

Rencontre avec B. Javaudin IA 44


bernard-javaudin.jpg

1 - Lors de la première rencontre avec Bernard Javaudin, inspecteur académique de Loire-Atlantique, des éléments comptables nous ont été communiqués. En effet pour la Loire-Atlantique, 1289 élèves sont actuellement accompagnés par des AVSI, 15% de ces élèves n’ont pas vus de baisse de leur accompagnement. 230 sont en attente de notification, et l’on peut supposer que là aussi 15% garderont leurs heures d’AVSI en totalité.

En faisant un calcul simple, sur les 1511 élèves accompagnés, 226 ne perdront pas de temps, en revanche 1285 verront au minimum leur accompagnement baisser de 3h00 par semaine.

Là encore, un calcul simple démontre l’ampleur du désengagement de l’éducation nationale vis-à-vis de nos enfants. En effet, si 1285 élèves perdent 3 h00 par semaine, le cumul des heures d’accompagnement qui ne sont pas honorées s’élève à 3855h00 hebdomadaire environ ! Edifiant non !

Dans ce calcul n’est pas comptabilisé les heures d’AVSCO supprimées, les demandes initiales qui n’ont pas été honorées, ainsi que les élèves qui n’ont toujours pas d’AVSI, étant donné que je n’ai pas encore de bilan comptable sur ces deux problématiques…

L’éducation nationale ne se donne pas les moyens de sa politique, d’ailleurs, d’autres départements sont touchés par ces mesures de restriction budgétaires…

Imaginons alors l’ampleur du désastre…

 

Situation au 20 septembre 2010 :


1-  1289 élèves accompagnés par des AVSI sur le 44
2-   230 élèves en attente de notification MDPH (CDAPH d'octobre)
3-  1511 élèves seront accompagnés par des AVSI, sur ces 1511 élèves, 15% n'ont pas vus de baisse de leurs heures d'accompagnement
4-  soit  226, c'est le nombre d'élèves sans perte de temps
5-  1285 c'est le nombre d'élevés qui ont vus une diminution de trois heures au minimum de leur accompagnement
6-  3855, c'est le nombre d'heure par semaine économisé par l'inspection académique sur le dos de nos enfants
7-  Dans ce calcul, ne rentre pas en ligne de compte les premières demandes qui n'ont ^pas été honorées, ainsi que l'inadmissible suppression des postes d'AVSCO dans les CLIS1.        Ces chiffres émanent de l'inspection académique, ils sont donc fiables, c'est sans conteste possible un désengagement de grande ampleur auquel nous assistons

 

 

2 - Deuxième rencontre avec l’inspecteur académique après un délai de un mois, afin de faire un état des lieus sur la situation. Le bilan chiffré après un « saupoudrage chirurgical » est loin d’être à la hauteur des besoins. Encore une fois l’état ne respecte pas ses obligations, malgré la volonté certaine de Bernard Javaudin ainsi que de ses services, de mettre en place un accompagnement de qualité, on s’aperçoit que les décisions sont prises à un autre niveau. C’est donc bien vers les hautes sphères de l’état qu’il faut se tourner, car c’est réellement un choix politique de minorer les moyens pour l’accompagnement des enfants porteurs de handicaps scolarisés en milieu ordinaire.

 

Situation au 20 septembre 2010 : 


1-  1513 élèves accompagnés par des AVSI sur le 44. 

2-   230 élèves en attente de notification MDPH (CDAPH d'octobre)

3-  1513 élèves seront accompagnés par des AVSI, sur ces 1513 élèves, 300 n'ont pas vus de baisse de leurs heures d'accompagnement

4-  300, c'est le nombre d'élèves sans perte de temps

5-  1213 c'est le nombre d'élevés qui ont vus une diminution de trois heures au minimum de leur accompagnement

6-  3639, c'est le nombre d'heure par semaine économisé par l'inspection académique sur le dos de nos enfants

7-  180, c’est le nombre d’élèves n’ayant aucun accompagnement malgré une notification MDPH. 

8-  Ne sachant pas combien d’heures d’accompagnement ont été notifiée pour ces 180 élèves, le calcul se fera sur une base de 6 heures hebdomadaire par enfant, ce qui est un minimum je le concède, mais cela nous permettra de mettre en perspective les manques au niveau comptable dans l’accompagnement AVSI.

1080, c’est le nombre d’heures qu’il manque à ces élèves.

 

9- 4719 heures hebdomadaires manquants pour l’accompagnement AVSI des enfants sur la Loire-Atlantique. C’est ce nombre qu’il faut garder à l’esprit, c’est en effet se qui résulte du désengagement de l’éducation nationale et en définitif de l’état en faveur des enfants porteurs de handicaps…

 

10- Sur 32 CLIS1, seules 13 ont actuellement un AVSco, nous sommes loin du compte, et quand bien même le département de Loire-Atlantique est l’un des rares à mettre des AVSco dans les CLIS (dixit  Bernard Javaudin), , nous devons tout mettre en œuvre afin de rétablir les équilibre très souvent instables dans ces classes spécialisées, et permettre ainsi que le soutient de cet auxiliaire de vie puisse d’apporter une aide essentielle à l’enseignant.

 

11- 61 emplois aidés sont en cours de recrutement pour pallier aux manques actuellement constaté.

 

12- Les réserves de l’inspection académique :

-      278 heures d’AVSI, soit 8 postes budgétaires.

-      171 heures d’AVSco, soit 3 postes budgétaires.

-      79 contrats aidés.

Ces postes sont réservés aux futures notifications MDPH, qui devraient subvenir d’ici la fin de l’année civile. Ce qui restera comme moyens, devra  être attribués au cas par cas en vue d’une régularisation des heures notifiées par la MDPH, et qui ont été amputées de 3 heures en début d’année scolaire.

 

Voilà ce que l’on peut dire après cette deuxième rencontre, malgré tout on perçoit très clairement que le désengagement se situe à un autre niveau, et que c’est clairement dans les plus hautes sphères de l’état que les leviers peuvent être actionnés.

Prochain rendez-vous fixé fin janvier, afin de faire un nouvel état des lieux.


Nous avons l’engagement de Bernard Javaudin de concerter les parents assez tôt dans l’année, afin de les informer de sa position pour la rentrée 2011/2012 en ce qui concerne la scolarisation, ainsi que l’accompagnement individuel des enfants porteurs de handicaps en milieu ordinaire. Cette démarche qu’il veut initier a pour but de ne pas réitérer la rentrée catastrophique que les parents, et je rajouterais les enfants, viennent de vivre.  Dans un souci de cohérence, il désire réévaluer les besoins pour la prochaine année scolaire, et ce très tôt, c’est pourquoi il va compter sur une hausse de 30% des accompagnements AVSI pour la prochaine année. Attention ! Cela ne veut pas dire que les moyens seront mis en place pour assurer une prise ne compte de la totalité des notifications émises par la MDPH, ainsi que de la totalité des heures prescrites…

 

ia44qd.jpg


Le combat continue donc, et il est évident que la situation devra vraisemblablement se jouer,  pour un certain nombre de famille, devant le tribunal administratif…A suivre….

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:58

Rencontre avec G. Mauduit président de la MDPH 44

  Le lundi 18 octobre 2010

 

gerard-mauduit.jpg

Nous avons eu l’occasion de  rencontrer Gérard Mauduit, vice-président du conseil Général de Loire–Atlantique, mais surtout président de la Maison Départementale des personnes handicapées. Cette rencontre est fondamentale dans le combat qui est le nôtre, en effet, pour envisager sereinement la suite de nos actions, il était essentiel d’avoir l’assurance de l’indépendance de la MDPH vis-à-vis de l’IA.

 

Gérard Mauduit a été on ne peut plus claire, pour lui : « La maison départementale des personnes handicapées de Loire-Atlantique continuera à travailler en toute indépendance, les notifications se feront en fonction des besoins réels, et non par rapport au moyens dont dispose  l’inspection académique… »

 

L’autre aspect important qu’il nous fût obligé d’aborder, c’est  la position de B. Javaudin, qui raconte à qui veut bien l’entendre que la MDPH 44 émet des notifications  de façon démesurée vis à vis de la moyenne nationale. Sur ce sujet précis, G. Mauduit, s’est une nouvelle fois inscrit en faux par rapport aux propos de l’inspecteur académique : « J’ai déjà évoqué ce sujet avec Monsieur Javaudin, nous ne sommes pas dans un département qui émet des notifications de manière inconsidérées, la moyenne d’heures accordées par MDPH en faveur des enfants souffrants de troubles Dys par exemple, s’élèvent à 9h00 hebdomadaires, alors que la plupart des autres départements sont plutôt sur un taux horaire de 10h00, quant au fait de la moyenne nationale, il faut comparer ce qui est comparable, la Loire-Atlantique n’a pas la même démographie, que de nombreux autres départements… »

 

Nous avons voulus avoir l’assurance que les troubles Dys, ne seraient pas traités de façon différente, par rapport aux autres handicaps. Notre interlocuteur, a une nouvelle fois répété qu’il n’était pas dans une posture de modification des critères d’attribution pour l’aide individualisée des enfants porteurs de ces handicaps spécifiques. Malgré tout, il n’était pas hostile à une concertation sur les troubles du langage, afin d’apporter plusieurs réponses à des problématiques aussi variées les unes que les autres. Néanmoins il est hors de question pour lui de remettre en cause les notifications d’AVSI pour ces enfants, et si d’autres possibilités émergeaient de ces concertations, elles ne sauraient être mises en œuvre sans une validation collégiale de la part des associations de parents, des associations traitant du handicap, de l’inspection académique, du cg44…, En aucun cas les enfants ne servirons pas de terrain d’expérience…

 

Engagements extrêmement importants,  pour la suite…

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 22:26

Séverine et Christophe ont mis à l'affiche sur leurs véhicules le collectiif44.hse...

Adhesif-voiture-du-Collectif-44.JPG


Il reste un exemplaire disponible chez l’imprimeur, si quelqu’un est tenté, laissez un commentaire, je vous mettrais en contact avec  le fournisseur.

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 21:41

justice.jpg

 

 

Comme nous l’évoquions en fin de semaine dernière, le temps s’écoule inexorablement,  le moment est donc  venu de passer à l’étape supérieur, et de porter nos revendications  devant la juridiction compétente, afin d’obtenir ce pourquoi nous nous sommes mobilisés depuis déjà plus d’un mois…


Avant tout, il est nécessaire de mettre  en demeure l’inspection académique de Loire-Atlantique, sur le fait qu’ils n’appliquent pas les décisions de la maison départementale des personnes handicapées. Cette mise en demeure doit impérativement se faire par lettre recommandée avec accusé de réception.


Cette nécessité vient du fait que l’IA 44 n’a fait parvenir aucun document officialisant la baisse de trois heures d’accompagnement d’auxiliaires de vie individuelle, aux familles concernées par cette mesure. Malgré tout, si l’inspection académique tarde à répondre aux personnes visées par la mesure restrictive en question, nous avons à notre disposition des documents paraphés par Bernard Javaudin, indiquant sa position, ainsi que les motivations de sa décision. Ces documents étant adressés à l’ensemble des  directeurs d’établissements scolaires du département de Loire-Atlantique.


Mais deux précautions valent mieux qu’une, et il est plus sage que chaque plaignant ait en sa possession une réponse écrite et surtout nominative de sa situation personnelle, ou plutôt celle de son enfant.


 

Le collectif44.hse met donc à votre disposition le document :


courrier.jpg

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 22:36

 

35675 jean-marc-ayrault-president-du-groupe-socialiste-a-l-Dans un article paru dans DIRECT-NANTES  du 4 octobre 2010, Jean –Marc Ayrault député-maire de Nantes, et président du groupe PS à l’assemblée nationale, a saisi le ministre Luc Châtel de la situation catastrophique de la scolarisation des enfants porteurs de handicap sur le département de Loire-Atlantique…

 

logo direct nantes web


HANDICAP : AYRAULT

ÉCRIT À CHATEL


Jean-Marc Ayrault, député-maire de

Nantes, a envoyé vendredi un courrier

à Luc Chatel, ministre de l’Education

nationale, au sujet des «conditions

catastrophiques dans lesquelles

près de 1 300 enfants handicapés

ont effectué leur rentrée scolaire

en Loire-Atlantique». Il note que

«cinq ans après la promulgation de la

loi du 11 février 2005, pour l’égalité

des droits et des chances (…) des

personnes handicapées, force est

de constater qu’il reste beaucoup à

faire» et réclame que les académies

aient les moyens nécessaires.

 


Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 21:42

 

Samedi  2 octobre 2010,  à l’appel, , des associations de parents d'enfants en situation de handica p, le collectif44.hse, la FCPE, l'APEL, la FSU, le Sgen-Cfdt, le Step-CFDT, l'Unsa-Education et l'UNCEVS …, une délégation  a été reçue par le sous-préfet,  il était accompagné de Thierry  CLAVERIE  IEN ASH 1,  représ entant l’inspection académique de Loire-Atlantique.

 005

 

Cette rencontre, nous a permis d’exposer clairement nos revendications, malheureusement et comme nous nous y attendions, nous avons eu la fâcheuse impression d’un gout de déjà vu, ou plutôt de déjà entendu. Le discours redondant de Thierry Claverie, a atteint des sommets lorsqu’il a évoqué la loi de 2005 sur l’égalité des chances, je cite : « Vous savez très bien que les lois ne peuvent s’appliquer qu’en fonction des moyens dont on dispose…. ». Edifiant, non ?006

Bref, tous les membres de la délégation ont exprimé leur engagement dans ce combat pour la scolarisation des enfants porteurs de handicap en milieu ordinaire, sans oublier les suppressions des postes d’AVSCO, ainsi que le statut des Auxiliaires de vie au sein de l’éducation nationale.

 

Un des aspect soulevé lors de cette rencontre, fut le nom versement des salaires des personnels AVS pour le mois de septembre voir octobre, et là encore, en dépit du droit du travail, Mr Claverie nous a expliqué que oui en effet les AVS ne toucheraient probablement pas de rémunération pour cette période, mais que bien sur cela serait rectifié très rapidement… Encore une foi, l’état se met hors la loi et ne respecte pas les règles, qui sont je vous le rappelle mises en place par lui-même…


Pour sa part Monsieur le sous-préfet, s’est engagé à faire remonter nos préoccupations au plus haut sommet de l’état… Dont acte !


Pour conclure, j’ai indiqué à nos deux interlocuteurs, qu’en tant que représentant du collecti44.hse, j’estimai que la place laissé à la négociation ainsi qu’à la concertation n’avait que trop duré, et qui était temps pour les parents concernés par ces baisses d’effectifs, de passer à la vitesse supérieur !


J’ai donc annoncé que j’engagerai dans les prochains jours  les familles à déposer un recours au tribunal administratif pour que la loi sur l’égalité des chances ne soit pas bafouée impunément, et qui plus est par des représentants de l’état…


Voilà pour cette rencontre, le combat continue….


Pour le Collectif44.hse

Gildas Le Meillat

 

002004

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 21:36

 

Voici la lettre de Jean-Marc Ayrault au ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel.Pour-le-patron-des-deputes-socialistes-Jean-Marc-Ayrault-ri

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 22:51

« L’Etat met en place les moyens financiers et humains nécessaires à la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap.».

 

La loi sur le handicap de 2005 signe un engagement de l’Etat en faveur des personnes handicapées et fait de l’intégration des élèves une priorité. Pourtant, l’Inspecteur d’Académie a décidé de réduire de 3 heures l'accompagnement de ces élèves par un auxiliaire de vie scolaire individuel alors que la loi lui fait obligation de respecter les notifications de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

 

Les associations de parents d'enfants en situation de handicap, le collectif44.hse, la FCPE, l'APEL, la FSU, le Sgen-CFDT, le Step-CFDT, l'Unsa-Education et l'UNCEVS appellent l'ensemble des parents et des personnels à un rassemblement :

 

Samedi 2 octobre 2010 à 10 h 30

devant la Préfecture de Nantes

 

Pour refuser la baisse de l'accompagnement des élèves

par un auxiliaire de vie scolaire

Pour exiger le respect des notifications de la MDPH

Pour exiger des moyens

pour la scolarisation des élèves en situation de handicap,

pour un service d'éducation de qualité

Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 23:05

 

 

Education-Nationale.JPG

 

 

 

 

 

 

PARIS, 29 sept 2010 (AFP) - Le ministère de l'Education nationale a précisé mercredi la répartition des 16.000 postes qui seront supprimés dans le cadre du budget 2011. En voici les détails:


   
 - 8.967 postes d'enseignants seront supprimés dans les écoles primaires publiques (maternelles et élémentaires), dont 5.600 au titre d'une 
"résorption" d'un actuel "surnombre" d'enseignants, selon le ministère.


- 4.800 postes d'enseignants de collèges et lycées publics.

- 600 postes au sein des personnels administratifs de l'Education nationale


- 1.633 postes dans l'enseignement privé sous contrat
   
   Au ministère, on précise que pour la première fois, le choix des postes 
supprimés va être fait "au plus près du terrain", académie par académie, en  s'appuyant sur les critères suivants:


- Possible augmentation de la taille des classes dans les écoles et les 
collèges "qui ne relèvent pas de l'éducation prioritaire".


- Les enseignants actuellement affectés en dehors des classes vont être ramenés devant les élèves. Mais l'activité des "Rased", ces enseignants spécialisés dans la lutte contre l'échec scolaire qui suivent quelques élèves à la fois, "n'est pas remise en cause", assure le ministère.


- Suppression à terme dans les écoles des intervenants extérieurs de 
langues étrangères, qui devront être enseignées "à 100%" par les professeurs eux-mêmes.


 - Regroupements possibles d'établissements scolaires.


 - Diminution des décharges des services d'enseignement.


 - Adaptation de l'offre de formation des lycées généraux et professionnels, par exemple un mutualisant certaines options rares entre différents lycées.


   - Poursuite de la diminution de la scolarisation en maternelle des enfants âgés de deux ans, sauf dans les établissements de l'éducation prioritaire "ambition réussite" et "réussite scolaire".


   - Adaptation des dispositifs de remplacement des enseignants absents, 
notamment en organisant la formation continue des professeurs en dehors de leur temps de service.


   - "Rationalisation" des moyens en personnels administratifs.


"Au vues des coupes budgétaires, nous sommes en droit de nous interroger sur le devenir de l’accompagnement individuel des enfants porteurs de handicaps dans le milieu ordinaire…"


Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 18:27
une_200910_collectif-w390.jpg

En Loire-Atlantique, des parents d’enfants souffrant d’handicaps et scolarisés en milieu ordinaire se mobilisent pour défendre l’accompagnement de leurs enfants par des Auxiliaires de vie scolaire. A la rentrée, ils ont été mis devant le fait accompli : l’inspection académique n’honorerait pas la totalité des heures d’accompagnement prescrites. Une soixantaine de familles concernées ont formé le collectif44 Handicap Egalité Scolarité...

 

Le Canard Social m'a autorisé à mettre en ligne l'article publié sur son journal, je tenais d'une part à les remercier, et d'autre part à signaler cette démarche non mercantile avant que vous lisiez la suite...

 

 

logo

 


Repost 0
Published by collectif44-hse
commenter cet article

Présentation

  • : collectif44-hse.over-blog.com
  • Contact

Profil

  • collectif44-hse
  • blog dédié au combat pour l'intégration des enfants handicapés en milieu ordinaire
  • blog dédié au combat pour l'intégration des enfants handicapés en milieu ordinaire

LE TEMPS PASSE...



Recherche

PETITION, RECOURS TRIBUNAL, ..

Archives

Pages

Catégories

COMPTEUR

compteur pour blog